Week end à Tallinn

Publié le par anneso



Je vous rassure, je suis plus assidue en cours que pour l'écriture de mon blog. Pas ma faute, les choses "sérieuses" ont commencé, et j'ai beaucoup moins de temps pour flâner et prendre des photos de la merveilleuse Finlande (non, je blague, je passe toujours la plus grande partie de mes après-midi à me balader dans le centre de Turku... et pour ce qui est des photos, le paysage est un peu déprimant en ce moment, je vous épargne donc la triste vision des arbres sans feuilles, en attendant les photos de neige. Hope so!)

Prochainement un article sur ma vie finlandaise; en attendant, place à Tallinn, capitale de l'Estonie, où j'ai passé un super week-end (si on fait abstraction de la pluie torrientielle et de la tempête du dimanche...)

Tallinn est une ville située à 2H de ferry d'Helsinki. Etudiante en sciences politiques oblige, je vous fais un super rapido-cubito cours dessus : l'Estonie est entrée dans l'UE en 2004. C'est le seul des pays baltes à remplir les conditions nécessaires (ou quasiment) pour intégrer la zone euro (d'ici peu); en attendant, on continue de payer en couronnes estoniennes, mais l'euro est accepté dans de plus en plus de magasins ( de souvenirs, ok...)
Le niveau de vie de l'Estonie est comparable à celui du Portugal. La différence entre les classes sociales est tout de même assez impressionnante. Je suis restée dans la vieille ville, donc pas de photos des Estoniens sans le sou; seulement des rutilantes BM, d'énormes 4x4 Mercedes (et on s'arrêtera là, je n'y connais rien en voitures)
L'Estonie compte environ 1.5 million d'habitants. On y parle l'estonien, une langue très proche du finnois. Mais c'est la seule ressemblance avec la Finlande... L'amabilité estonienne se rapproche dangereusement de l'amabilité russe (désolée Lisanka). J'avais parfois l'impression d'être de retour à Saint Pétersbourg.

Allez, dernière petite anecdote: c'est tout de même l'Estonie qui a mis au point Skype.

Levée à 7heures pour prendre le train de 8 heures Turku-Helsinki. Je fais le voyage avec mon amie Malaurie et son petit copain fraîchement arrivé de France (ah, les vacances de la Toussaint...). Mauvaise nouvelle, en arrivant à la gare, j'ai confondu Perjantai et Lauantai (vendredi et samedi), et le train ne passe pas à 8 heures, mais à 9 heures. Ce qui nous laisse 10 min pour courir rejoindre le terminal du Ferry à Helsinki.  Crise de spasmophilie évitée; et nous voilà confortablement installés dans l'énorme bateau de Viking Line qui nous emmène vers les terres hostiles estoniennes



En attendant de pouvoir déposer nos sacs à l'auberge de jeunesse, nous commençons l'exploration de la ville.
Et, honnêtement, je ne m'attendais pas à ça. Tallinn est certes classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, mais, qui pouvait s'attendre à tomber sur cette adorable cité médiévale ?


Pour un peu, on se croirait de retour à l'époque des Vikings


Dégustation gratuite d'amandes grillées à la cannelle



Détour rapide par l'auberge de jeunesse qui s'avère glauquissime au possible (ne JAMAIS faire confiance aux photos sur internet. à part mon blog, évidemment)

et puis, nous continuons l'exploration de la cité

La place "provençale" (ne manquent que les joueurs de pétanque)

la place de Bruxelles (en fait, c'est la grand'place de Tallinn, mais le style est tellement flamand qu'il me fait penser à la capitale belge)



thermomètre: la plus haute température de la journée (10degrés)

Une pâtisserie géante, probablement volée à la Russie




Le Parlement estonien


Vue des remparts : le soleil commençait à se coucher (15h30)

Nota Bene: ne laissez pas traîner vos sacs...


Puis, vers 19h30, le froid a raison de nous et nous nous réfugions dans une pizzeria. Dodo à 22heures. Je flippe un peu, seule dans ma chambre monacale, style "Nom de la Rose" (sans Sean Connery pour me tenir compagnie ceci dit)

Et le lendemain, nous affrontons la tempête pour tenter de trouver un café qui fasse office de breakfast. Curieusement, à 9 heures, tout est fermé... Pour une ville aussi touristique, ça relève vraiment du "Bizarre". Explication trouvée en interrogeant la tenante d'un salon de thé: nous avons oublié de changer d'heure.... Oui, L'Estonie AUSSI passe à l'heure d'hiver.

Il fait si froid que nous décidons de visiter toutes les églises de la vieille ville (orthodoxe... accueil un peu glacial; luthérienne, pendant l'office, et catholique, où je reste un long moment plantée devant l'autel, béate d'admiration)

Puis, à midi, déjeuner dans un restaurant viking.


Le Menu paraît appétissant

Plus sérieusement, la nourriture est exquise. Pour 10 euros, j'ai le droit à un énorme morceau de poulet fumé, un sauce au beurre et à la noisette, de l'ébli cuisiné, des petits légumes et un pain tout chaud fourré à la pomme de terre. Qué rico !

Dans un cadre tout à fait sympathique

Nous reprenons le bateau à 16H30. Mal de mer comme à l'aller.
Great trip !!

Publié dans Visites

Commenter cet article

Elodie 17/11/2008 16:45

Ca y est, les choses sérieuses ont commencé et tu as trop de travail pour bloguer? Dommage, tous tes beaux articles étaient une jolie facon de "voyager par procuration"...

En espérant que tu te plais toujours autant dans le pays du sauna ^_^

Auré 07/11/2008 10:40

Choconoir!!!!!!!!!!

Lisanka 05/11/2008 09:43

Bonjour miss, quel joli reportage, ça avait l'"air chouette!!!!!!! pour le mal de mer, je compatis, c'est assez trash! heureuse de voir que tu profites de cette année pr écumer l'europe de l'est et du nord, il faut bien au moins que la Finlande te serve à quelque chose (oui bon je sais, t'apprends l'anglais lol)
j'aime bien les auberges de jeunesse, c rustique mais c là qu'on se marre le mieux!
tout se passe comme tu veux au niveau des cours sinon?
La nuit ne tombe pas trop tôt ? (pr te consoler, à 5 heures à tout casser, ici, il fait déjà sombre...)
en fait pour les oraux, je préfère ne pas te raconter ça sur ton blog lol mais plutôt par mail, mais je e veux pas t'embêter avec ça, faut que ça t'intéresse lol, je t'avoue que ça s'est passé de manière assez marrante!)

biz
Lisanka

Auré 03/11/2008 11:22

Ca m'a l'air bien mignon cette capitale....Les auberges de jeunesse que j'ai faites c'était plutot 15 dans une chambre avec lits superposés! Très sympa quand tes "collocs" rentrent à 5 h du mat' bourrées et que t'as prévu de te lever à 8h pour visiter !

Colombe 28/10/2008 19:15

Haa, le charme discret des auberges de jeunesse…
Par contre, pas cool d'être toute seule dans ta chambre :(

anneso 29/10/2008 07:33


non, ça allait, j'avais de la compagnie en fait (les murs avaient l'épaisseur d'une tablette de Milka, du coup, la vie de mes voisins n'avait aucun secret pour moi.)