Mennään Lappiin !

Publié le par anneso



Comme le titre ne l'indique pas, il s'agit de la Laponie, et non d'une chasse au lapin. En ce froid mois de février,  l'association étudiante de Turku a organisé un séjour dans la plus grande station de ski de Finlande.

Ce qui prête un peu à confusion, quand on sait que la Finlande est un pays relativement plat.  Mais on m'a promis du ski alpin, alors ni une, ni deux, j'enfile ma combi et je monte dans le car.

Le trajet se révèle relativement ennuyeux (plus de 12h de bus, de nuit): année Erasmus oblige,  toute une bande d'Espagnols a pris possession du car, et ça piaille de tous les côtés. Nous arrivons tout de même en plus ou moins bon état au petit matin, sous une petite tempête de neige. Notre premier stop : Joulupukin Päjäkylä (le village du Père Noël), le seul, l'unique, sur la frontière du cercle polaire , près de Rovaniemi (la plus grande ville de Laponie : 60 mille habitants, ce n'est pas rien !).



Oui, oui, j'ai serré la main de Joulupukki (littéralement: le bouc de Noël... Rappelons que les Finlandais sont nés dans la forêt; par conséquent, Papa Nono aussi) qui sait dire bonjour dans toutes les langues, même en turc et en Quéchua.

Comme tout endroit célèbre qui se respecte, le village n'est qu'un vaste piège à toutous (ristes): souvenirs, postcards à 10 euros, etc.


Retour dans le bus, destination Levi. Nous guettons l'apparition des hauts monts finlandais, quand une des organisatrices attrape le micro et annonce: nous arrivons à Levi dans quelques minutes. Et les montagnes ??? Il s'avère en fait que la plus grande station de ski finlandaise est perchée sur une colline de 531m de hauteur. Salut...


 Après, ça n'a pas vraiment d'importance puisqu'on a de la neige à ne plus savoir qu'en faire. et plus de 200km de pistes.

Nous sommes répartis par groupes de 6-10 dans d'adorables mökit (mökki au singulier, means "cottages"), avec tout compris + un sauna particulier, qui se révèlera plus qu'utile après une longue journée à -25 degrés. Parce qu'ici, ce n'est pas l'été comme à Turku (entre 0 et -7 dans ma petite ville estudiantine). Le matin, on atteint les -22; ça se réchauffe dans la journée (-17), pour redescendre à partir de 15heures, en même temps que le jour. Il paraît qu'il a fait -35 certaines nuits.


La location des skis se révèle étonnamment halpa (cheap), environ 40 euros pour trois jours. Les forfaits pour les remontées mécaniques affichent un prix un peu plus élevé, mais je me vois mal remonter les pistes avec mes skis.

La plus grosse particularité de Levi: il n'y a pas un chat (dans les deux sens du terme). Nous avons croisé trois ou quatre Finlandais (et au risque de décevoir les obsédés des Lapons, pas le moindre Saami en vue), une horde d'Anglais (ce qui entre un peu en contradiction avec les prévisions du jour concernant l'économie rosbifesque, à savoir un recul du PIB de près de 6% pour l'année 2009).
Ainsi donc, pour la première fois de ma vie, je ne fais pas la queue pour prendre le téléski ou le télésiège ! je me vois déjà passer la journée à skier, avec un rapide arrêt dans un lounas en haut des pistes. C'est sans compter sur les températures. Impossible de skier plus d'une heure et demie à la suite, sans perdre son nez, ses doigts et son goût pour la neige. Je n'ai d'ailleurs pas de photos de la Laponie vue du haut de la "montagne", puisque le courage m'a manqué pour enlever une de mes paires de gants (et puis, de toutes façons, mon appareil photo était totalement gelé, de même que mon portable)

juste du bas...
(route bien déneigée...)

Le soir (vers 16H, j'entends), quand skier à -27 n'est plus un plaisir, sinon une manière particulièrement atroce de se suicider, nous rentrons dans nos "mökit" respectifs, vider trois ou quatre bouilloires; et puis sauna evening (incluant de fréquentes sorties pour se rouler dans la neige en maillot)

Le sauna est aussi l'occasion d'en apprendre davantage sur deux de mes compañeras de mökki: elles sont chinoises, et persuadées que la France, la silhouette des Françaises et et le pain français doivent être classés au patrimoine mondial de l'humanité. Elles n'ont visiblement pas entendu parler de la haine que le gouvernement chinois nous voue. Je dois donc répondre à des milliers de questions sur la mode parisienne, le régime des Françaises, les paysages français, etc. L'envie me démange de démolir leurs fabuleux clichés sur la France, mais mon chauvinisme prend le dessus.

Une après-midi (ou un après-midi, suivant le professeur de français que vous avez eu au collège), nous partons faire un "huskies safari". Deux personnes par traineau, une qui dirige, l'autre qui reste assis à se peler devant, enroulé dans une couverture à la propreté douteuse. Manque de chance, je tombe sur l'équipe des chiens enragés, semblant n'avoir qu'un but dans la vie: nous tuer en envoyant le traîneau dans le décor.


Après cette épopée, une verre de "mehu"  ("jus", probablement de fruits, mais je n'ai pas réussi à déterminer ce qu'il contenait)super chaud et super sucré ne peut qu'être le bienvenu.
(espèce de petit Tipi indien qui peut contenir 50 personnes, autour d'un feu et de quelques tranches de brioche finlandaise)

A la fin du séjour, nous reprenons le bus pour un nouveau trajet tylsä au possible (boring), qui met d'ailleurs 18heures au lieu de 12, en raison d'une tempête de neige qui nous suit jusqu'à Turku). Rapide arrêt à Kemi, pour voir le plus grand Lumilinna du monde (château de neige), une espèce de truc contemporain assez spécial. Je préfère le style Cendrillon.

Publié dans Visites

Commenter cet article

Nathalie 16/03/2009 14:32

Salut ! Je découvre ton blog, et tes commentaires me font bien rire... J'habite à Helsinki mais je ne suis encore jamais allée skier dans le nord du pays, et je ne sais pas ce que je dois penser après ton compte-rendu: ça a l'air amusant mais en même temps, -17° la journée, euuuuuh... Félicitations pour en être revenue vivante :D

La bureautière 15/02/2009 15:01

Les photos sont tjrs aussi sympa et je sens que je vais arrêter ma litanie "il fait froid" parce qu'après avoir lu ton blog, je me sens qq peu ridicule (ça ne tue pas, ouf!).
Tu as ton compte d'orteils après le ski?!
BTW (by the way, toujours!!), rien à voir, mais es-tu sur fesse-bouc? Comme je mets qq nouvelles sur le mien (et ai paumé ton mail...je ne suis pas désordonnée, mais j'ai dû restaurer Barnabé-le PC à plusieurs reprises), si tu veux, je peux t'ajouter (mon FB est en profil privé, on ne me trouve pas à la recherche!). Envoie moi un mail!
Rechauffe-toi bien!
Biz

Aurélie 12/02/2009 15:11

Hallo hallo, ici l'autre bout du monde, 35°C , humidité, soleil, chaleur...Et je plussoie les Chinoises, en tous cas en ce qui concerne la baguette française!!!J'en suis a baver devant les baguettes carrefour. Pour les stations de ski, tu sais pas choisir Cocotte, je fais jamais la queue moi , bon le forfait est pas donné mais bon...Le sauna c'est un truc de masochiste....Bisous ma puce !